Accueil > Vie des personnels > Protection et action sociale > Assurance maladie et PSC > Protection sociale complémentaire > Pour une protection sociale complémentaire de haut niveau en santé et en (...)

Pour une protection sociale complémentaire de haut niveau en santé et en prévoyance, la CGT agit !

vendredi 18 novembre 2022

Dans la Fonction publique, l’employeur ne participe à la cotisation de protection sociale complémentaire que depuis janvier 2022, avec les 15 € pour la mutuelle. À partir de janvier 2024, et obligatoirement en janvier 2026, l’État devra financer au moins la moitié de la complémentaire santé des agents (ordonnance 2021-175).
Une première négociation sur la complémentaire santé a abouti à la signature unanime par les 7 syndicats représentatifs des personnels, dont la CGT, d’un accord interministériel, le 26 janvier 2022. Une deuxième négociation est en cours sur la complémentaire en prévoyance, c’est-à-dire sur la compensation de la perte de revenu consécutive à la maladie (incapacité), au décès et à l’invalidité.

Pour en savoir plus, lire le communiqué UFSE-CGT