Accueil > Retraite / Retraité-e-s > La retraite > Ircantec > Réforme de l’IRCANTEC : non à la baisse des retraites

Réforme de l’IRCANTEC : non à la baisse des retraites

mercredi 3 septembre 2008

Lors du conseil d’administration du 3 septembre 2008, le gouvernement a de nouveau voulu imposer une réforme entérinant une baisse des retraites allant à terme jusqu’à 30%.
Les administrateurs CGT, CGT-FO, FSU, représentant la majorité des personnels de la fonction publique ont donc quitté la séance refusant d’entériner le projet du gouvernement.

Alors que l’IRCANTEC a accumulé plus de 5 milliards d’euros de réserves et que la situation restera excédentaire encore pendant au moins 10 ans, la réforme à la hussarde imposée par le gouvernement ouvrira le secteur des retraites au marché financier.
En effet, la baisse affichée des retraites conduira ceux qui pourront se le payer à tomber dans les bras des fonds de pension par capitalisation.

Nous dénonçons l’absence de tout dialogue social et le chantage exercé par le gouvernement brandissant la menace de suppression du régime.
Des solutions alternatives pour maintenir le niveau actuel des retraites ont été proposées et balayées d’un revers de main par le gouvernement.

Tout vote favorable ou d’abstention aujourd’hui n’entérinant que des modifications cosmétiques laisserait cette réforme se mettre en œuvre. Les salariés et les futurs retraités jugeront.

Nous allons informer très largement les salariés concernés. Pour nous l’affaire n’est pas close et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir dans les semaines à venir pour obtenir une autre réforme.

Montreuil, le 3 septembre 2008