Accueil > Archives.........BILLET D’ACTUALITE > Billet d’actualités du 20 décembre 2013 Mettre fin à la rigueur salariale (...)

Billet d’actualités du 20 décembre 2013
Mettre fin à la rigueur salariale !

vendredi 20 décembre 2013

Dans la fonction publique, cela fait 4 ans que le point d’indice est gelé. Et le gouvernement entend poursuivre le gel de la valeur du point d’indice toute l’année 2014 !!

En 10 ans, les 5,4 millions de fonctionnaires ont perdu 9.05% du pouvoir d’achat. De 2010 à 2011, les fonctionnaires d’état ont perdu 0,1 %, alors que dans le secteur privé les salaires augmentaient de + 0,2% (INSEE). Et circonstances aggravantes, le déclassement à l’entrée dans la FP qui s’accentue et le déroulement de carrière freiné contribuent à tirer les salaires vers le bas (les fonctionnaires de catégorie C ont perdu 225€ depuis 2000).

Plus d’1 million d’entre eux est rémunéré au SMIC, et ce n’est pas la décision du gouvernement de n’augmenter le SMIC horaire brut que de 0,10€, soit un gain de 12€ par mois à temps plein, qui va les rendre optimistes.

Le gouvernement a refusé de donner un coup de pouce au SMIC au-delà des 1,1% de hausse minimale. L’argument libéral a encore prévalu, sans qu’il ne soit véritablement démontré comme juste : le coût du travail est l’ennemi de l’emploi. La CGT revendique que le SMIC soit porté rapidement à 1700€ brut par mois (contre 1113€ actuel).

C’est pour lutter contre de telles perspectives et promouvoir des alternatives efficaces économiquement et porteuses de progrès social, que la Confédération CGT a décidé d’une journée d’action interprofessionnelle le 6 février prochain. La CGT Fonction publique appelle les agents des trois versants de la Fonction publique à participer activement à cette nouvelle étape de la construction du rapport de forces nécessaire pour gagner sur nos revendications.

Leçon de solidarité !!

C’est une grande victoire ainsi qu’un immense soulagement pour nos cinq camarades
de Roanne qui, depuis le 23 septembre 2010 subissent l’acharnement politique
et judiciaire du procureur de la République et de la commissaire de Police de Roanne.

Leur combat était devenu celui de tous les militants CGT. Le 5 novembre dernier,
nous étions des dizaines de milliers lors du rassemblement national, pour dire « Syndicalistes pas voyous ! »

Leur victoire va servir à tous les militants syndicaux et progressistes.
Le Gouvernement et sa majorité parlementaire doivent entendre ce message et donner suite aux propositions de la CGT :

- une loi d’amnistie ;
- une loi pour renforcer la protection des militants syndicaux et associatifs qui agissent dans le cadre d’action collective ;
- une loi pour supprimer de la liste du fichier des prélèvements génétiques, tous les militants syndicaux et associatifs.

C’est sur cette note positive que je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année … et préparons-nous aux luttes futures et victorieuses !!