Accueil > Archives.........BILLET D’ACTUALITE > Billet d’actualité du 28 juin 2013 Point d’indice : la traversée du désert (...)

Billet d’actualité du 28 juin 2013
Point d’indice : la traversée du désert sans la terre promise !

dimanche 30 juin 2013

Les pères et les mères tape-dur...pardon, les magistrats de la Cour des Comptes viennent de remettre ça le 27 juin.

Marylise Lebranchu informait les fonctionnaires, le 18 juin, que le point d’indice serait bloqué jusque fin 2014.

L’analyse de la CGT est que les magistrats financiers ont jugé parfaitement inacceptable le défi austéritaire lancé par la ministre de la Fonction publique, et, leur sang n’ayant fait qu’un tour, ceux-ci ont lancé un nouveau défi : toujours plus haut, toujours plus fort, le point d’indice devra être gelé jusqu’à la fin 2015 !!

Cette mollassonne de Lebranchu, comment pourra-t-elle relancer plus loin quand elle verra que les gars de la Cour, eux, c’est pas des mous : en plus du gel du point, ils proposent 10.000 suppressions d’emploi, la baisse des promotions, le gel pendant 6 mois des passages automatiques d’échelon, le gel des pensions de retraites, et cerise sur le gâteau, 2 heures de travail hebdomadaire en plus pour compenser les suppressions d’emplois !
(il doit y en avoir un dans la bande qui ne sait plus qu’un jour il a voté les lois sur la réduction du temps de travail...paraît que c’est le chef).

On attend avec impatience le prochain crétin... pardon le prochain rapport d’un Raymond la Science quelconque qui nous expliquera toujours la même chose, faut qu’ça saigne sur le dos des fonctionnaires, faut chasser le DÉFICIT et la DÉPENSE.

Ça n’est même plus leur faute, leur pensée est sur pilotage automatique, et, là-dedans, ça tourne en boucle, tout seul, toujours avec les mêmes mots : gel, budgétivore, dépensier, austérité, etc.

La CGT est favorable à la bonne santé mentale des travailleurs et des fonctionnaires, et conseille de ne pas écouter tous ces gens déraisonnables.
Se battre pour ses intérêts, c’est la meilleure chose à faire pour se sentir bien, et on y va s’y remettre sans tarder !