Accueil > La Fonction publique > Les élections professionnelles > Elections professionnelles du 1 au 8 décembre 2022 > Les femmes, parents pauvres de la fonction publique

Les femmes, parents pauvres de la fonction publique

mercredi 9 novembre 2022

En matière d’égalité entre les femmes et les hommes, la fonction publique apparait comme un modèle, les grilles de salaires et le point d’indice étant, dans l’imaginaire collectif, les gardiens de cette prétendue égalité. La réalité est tout autre. Ici comme ailleurs, les différences existent, elles sont nombreuses et toujours en la défaveur des femmes.

Des métiers féminins dévalorisés

Dans les 3 fonctions publiques, les femmes sont majoritaires (63 %), et concentrées dans des métiers dits féminins :

- 95 % dans la filière sociale et médico-sociale,
- 90 % dans les filières soignante et administrative
- 21 % dans les filières sécurité et police nationale !

Ces métiers sont mal payés, sous valorisés, et leurs qualifications ne sont pas reconnues. Parmi les 10 % des fonctionnaires les moins bien rémunérés, 71 % sont des femmes.

La conséquence est sans appel.

Pour en savoir plus, cliquer ICI

- Consulter le dossier « Élections professionnelles du 1 au 8 décembre 2022 »