Accueil > La Fonction publique > Les élections professionnelles > Elections professionnelles du 1 au 8 décembre 2022 > Haute fonction publique, encadrement : La CGT à vos côtés

Haute fonction publique, encadrement : La CGT à vos côtés

lundi 31 octobre 2022

À l’orée de la trêve des confiseurs, le gouvernement Macron a publié le 1er décembre 2021 une ordonnance qui allait déstabiliser l’encadrement supérieur de l’État, en supprimant la plupart des corps de ces hauts fonctionnaires, pour les amalgamer dans un corps unique, celui des administrateurs de l’État.
Présentée comme une haute fonction publique plus ouverte qui permette de faire respirer les carrières, cette réforme a surtout plongé le Quai d’Orsay (affaires étrangères) en pleine crise existentielle, mis en grève la plupart des élèves de l’ENA/INSP de la promotion « cobaye » et suscité les inquiétudes des très policés administrateurs des Finances publiques (héritiers du corps des Trésoriers payeurs généraux).

Par-delà nos frontières, l’annonce de la suppression de l’ENA continue de susciter des interrogations et des malentendus chez nos partenaires internationaux, de l’aveu même de la Direction générale de l’administration et de la fonction publique !
Une fois de plus, la méthode Macron, alliant démagogie et brutalité, fragilise le service public en s’attaquant à son sommet, après avoir patiemment détricoté le statut des fonctionnaires lors de son premier mandat.

Pour en savoir plus, lire le tract UFSE-CGT

- Consulter le dossier « Élections professionnelles du 1 au 8 décembre 2022 »