Accueil > La Fonction publique > Les élections professionnelles > Elections professionnelles du 1 au 8 décembre 2022 > Élections dans la Fonction publique : l’expression démocratique ne doit pas (...)

Élections dans la Fonction publique : l’expression démocratique ne doit pas être volée !

mardi 6 décembre 2022

Depuis l’ouverture du scrutin jeudi 1er décembre, le déroulement de l’édition 2022 des élections professionnelles dans la Fonction publique est lourdement entaché de nombreux dysfonctionnements.

Dans plusieurs des secteurs où est utilisé le vote électronique, de nombreux problèmes d’organisation entravent pour les personnels la possibilité même de voter : inaccessibilité durant plusieurs heures de certains serveurs de vote (Orange, Finances, Culture, etc.) ; dysfonctionnements dans l’envoi des identifiants de vote indispensables à celui-ci ; erreurs multiples dans des listes électorales, etc.

Sur ces éléments, la CGT interpelle le gouvernement sur ses responsabilités sur la mise en place des dispositions nécessaires pour assurer le vote. Force est de constater un traitement inacceptable des élections professionnelles. Jamais de telles carences ne seraient tolérées lors d’élections politiques.

Jusqu’à la dernière minute, militantes et militants de la CGT continueront de travailler à la réussite de ces élections.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de la CGT

- Dossier « Élections professionnelles dans la Fonction publique du 1 au 8 décembre 2022 »