Accueil > Vie des personnels > Santé - Travail > Hygiène, sécurité, conditions de travail > COVID-19 : situation dans les ministères > Macron dit : « Nous sommes en guerre… », les femmes, elles, sont au front (...)

Macron dit : « Nous sommes en guerre… », les femmes, elles, sont au front !

mardi 24 mars 2020

Les femmes, premières pénalisées

Au-delà de l’impact sanitaire sur la santé de chacun.e, le COVID-19 va lourdement pénaliser les femmes parce qu’elles sont au front pour assurer les services publics et en première ligne pour réaliser les tâches domestiques et familiales.

Les femmes déjà pénalisées professionnellement par rapport aux hommes – n’oublions pas qu’elles gagnent en moyenne 25% de moins que les hommes – risquent d’être touchées de façon particulière par les mesures envisagées pour réduire la propagation de l’épidémie. Le gouvernement devra apporter des garanties suffisantes et les Instances Représentantes du Personnel (IRP) et représentant.e.s du personnel vont enjoindre les employeurs à protéger les travailleuses, notamment les plus précaires, les femmes en temps partiel, celles accueillant des jeunes enfants et celles au contact du public.

Pour en savoir plus, cliquer ICI