Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > IGPN : détruire l’image de la police c’est détruire la police !

IGPN : détruire l’image de la police c’est détruire la police !

jeudi 1er août 2019

Les conclusions de l’enquête de l’ IGPN rendues après les évènements qui ont conduit le 22 juin 2019 à la mort de Steve Maïa Caniço au cours de la tentative de dispersion de la fête de la musique qui se déroulait quai Wilson à Nantes (Loire-Atlantique) ont surpris tant par leurs contenu que par la manière dont elle ont été rendues publiques.

Ce qui sème le trouble provient du fait qu’il est difficilement concevable d’imaginer que la réaction des fêtards qui ont chuté dans la Loire ne soit pas liée à l’action de la police. L’enquête judiciaire qui prend le pas devra déterminer les responsabilités, nous l’attendons impatiemment.

Néanmoins l’intervention hâtive du Premier Ministre face à la presse, aux cotés du Ministre de l’Intérieur, muet comme un enfant sermonné, contribue à accentuer le doute sur la sincérité de l’enquête administrative.

Pour en savoir plus, lire le communiqué CGT Police